• Célébration du 11 novembre •

13 novembre 2017

Commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale à Niamey

Depuis plusieurs années l’Office des Anciens Combattants, Anciens Militaires, Victimes de Guerres et Conflits Armés du Niger organise, aux côtés de la mission française de coopération militaire basée à Niamey, la commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale.
Des élèves du lycée La Fontaine ont participé à plusieurs évènements qui ont été l’occasion d’évoquer les guerres du XXème siècle et d’honorer les sacrifices des soldats mobilisés.
Le mardi 7 novembre 2017, les élèves de la classe de 1ère S ont participé à une projection-débat organisée au Prytanée militaire de Niamey (documentaire La Force noire réalisé en 2007 par Éric Deroo et Antoine Champeaux). Ce fut l’occasion de rappeler que la « Grande Guerre » a mobilisé les sociétés du monde entier (militaires et civils européens, habitants des colonies) et a causé la mort de près de 10 millions de personnes. Des hommes venus d’Afrique et d’Asie ont participé aux combats. Près de 170 000 soldats originaires des colonies françaises d’Afrique de l’ouest ont été mobilisé dans l’armée française.
Le samedi 11 novembre 2017, des élèves de 3ème ont participé, encadré par l’équipe de direction du lycée La Fontaine et des professeurs d’histoire-géographie, à la cérémonie organisée au monument aux morts de Niamey. Ils ont aperçu des représentants des autorités civiles et militaires de la France et du Niger mais aussi des membres du corps diplomatique et des anciens combattants. Deux élèves ont lu un texte de Jean JAURÈS (1859-1914) évoquant l’importance de la réflexion et de l’esprit de justice dans tout engagement et surtout la nécessité de préserver la paix. Tous ont entonné l’hymne national du Niger (la Nigérienne) et l’hymne national de la France (la Marseillaise, préparée en classe de Musique) afin de symboliser la force des liens entre ces deux pays.

PNG - 541.1 ko
Les élèves de 3ème devant le monument aux morts de Niamey, photographie prise le 11 novembre 2017

Pour l’équipe d’Histoire-Géographie du Lycée La Fontaine
Ronan KOSSOU